Nouvelles du futur

Après son lancement par Maltem et Futurs, Blockchain Studio lève 1,9 millions d’euros auprès d’Engie

12 septembre 2018

Après son lancement par Maltem et Futurs, Blockchain Studio lève 1,9 millions d’euros auprès d’Engie

Après son lancement à Vivatech en mai dernier, Blockchain Studio, éditeur de logiciels pour accélérer l’usage de la Blockchain, vient d’annoncer une levée de fonds en amorçage de 1,9 millions d’euros auprès de Engie New Business.

Blockchain Studio lève 1,9 millions d’euros auprès de Engie New Business.

Après son lancement à Vivatech en mai dernier, Blockchain Studio, éditeur de logiciels pour accélérer l’usage de la Blockchain, vient d’annoncer une levée de fonds en amorçage de 1,9 millions d’euros auprès de Engie New Business.

La Blockchain est une révolution qui touche tous les secteurs de l’énergie à la banque, en passant par l’agroalimentaire ou la grande distribution. Mais la majorité des projets stagnent au stade de la conception et la Blockchain demeure encore l’affaire d’experts et de spécialistes.

 

Blockchain Studio a été créé par ENGIE et Maltem/Futurs.io afin de démocratiser les usages de cette technologie et de la rendre accessible au plus grand nombre, notamment aux entreprises. La startup édite une suite de logiciels qui accélère et industrialise la mise en œuvre de projets Blockchain :

 

  • Un premier outil imaginé par ENGIE en 2017, « Dojo », permet le développement de « smart contracts » en les rendant accessibles à des utilisateurs n’ayant aucune connaissance technique.

 

  • Un deuxième outil, « Rockside », gère la mise en place d’infrastructures Blockchain accessibles sur le cloud ou directement sur le serveur de l’entreprise.

 

Grâce à la conception de ces nouveaux outils, Blockchain Studio sera en mesure de répondre aux attentes de nombreuses entreprises et de s’attaquer à un marché mondial en pleine croissance. Parmi les 1.000 cadres d’entreprises de plus de 500 millions de dollars de chiffres d’affaires interrogés par le cabinet Deloitte, 41 % de ceux-ci s’attendent à ce que leurs sociétés adoptent la technologie dans les 12 mois à venir en y investissant des budgets de plusieurs millions d’euros.

 

Blockchain Studio est composé de 10 de personnes et prévoit un effectif de 25 employés d’ici fin 2019. Le plan prévoit un développement sur le marché asiatique dès le début de l’année 2019 avec l’ouverture d’un bureau à Singapour puis un déploiement dans le sud de l’Europe dès la fin du 1er Semestre 2019.

 

« Nous sommes très heureux de contribuer à ce développement, qui devrait permettre à de nombreux acteurs d’accéder à la technologie Blockchain. Il est un excellent exemple d’outil innovant contribuant à la transformation numérique d’ENGIE » s’enthousiasme Yves Le Gélard, Directeur général adjoint et Chief Digital Officer d’ENGIE.

 

« Pour se diffuser, une innovation aussi radicale que la Blockchain a besoin de combiner la puissance des grands groupes et l’agilité des startups. C’est tout le sens de Blockchain Studio, start-up codétenue par ENGIE et notre agence dédiée à l’innovation, Futurs.io », se félicitent Jean-Luc Clamen et Pascal Mennesson, associés et co-fondateurs à la tête du Maltem Consulting Group.

 

« L’association d’ENGIE et Maltem est un atout majeur pour la création de Blockchain Studio. Leur réseau nous a déjà permis de recueillir de nombreuses marques d’intérêts de grands groupes tous secteurs confondus », explique Corentin Denoeud, CEO de Blockchain Studio, « Cet investissement important va nous permettre d’attirer les meilleures compétences et d’accélérer le développement du produit, et ainsi d’apporter une solution adéquate et pérenne aux besoins de nos clients pour le développement de leurs applications sur la Blockchain » ajoute Vincent Le Gallic, CTO de Blockchain Studio.

 

Pour en savoir plus sur Blockchain Studio : https://www.blockchain-studio.com/

 

A retrouver également dans Les Echos.

Et aussi...
>Tous les articles