Le minage de cryptomonnaie au secours des médias ?

Et si le minage de crypto permettait de débarrasser le web de la pub en ligne ?

Le cryptojacking, ça vous parle ? Cette méthode contribuant à utiliser les ordinateurs de particuliers, à leur insu, pour générer du revenu, pourrait être retournée pour devenir un moyen de financement innovant des contenus sur le web. Un reportage à lire dans Motherboard, avec la contribution de Rafal Zgoda, notre expert Blockchain et crypto.

 

« L’argent généré par un système de cryptojacking légal pourrait peut-être financer le web. Adieu publicité, contenu sponsorisé, liens d’affiliation ? Si les utilisateurs sont informés de la mise à contribution d’une partie de leurs ressources informatiques, cette pratique n’est plus illégale. The Pirate Bay, plateforme de partage de fichiers en peer-to-peer, figure parmi sites les plus connus pour avoir mis ce modèle économique en application. « Le problème, c’est qu’ils se sont mis à utiliser 60 à 80% de la puissance des chaque ordinateur, ce qui a donné mauvaise presse à cette pratique », rappelle Rafal Zgoda. « Mais en réalité, on pourrait n’utiliser que 30% de la capacité de calcul sur un temps limité. » Ainsi, le site d’information américain Salon propose déjà la solution cryptojacking à ses lecteurs, au même titre que de nombreux sites de streaming. »

 

A lire ici : Le cryptojacking peut-il débarrasser le web de la publicité ?

Et aussi...
>Tous les articles